Navigation – Plan du site
2017

Evelien Timpener, Diplomatische Strategien der Reichsstadt Augsburg

Dominique Adrian
Référence(s) :

Evelien Timpener, Diplomatische Strategien der Reichsstadt Augsburg. Eine Studie zur Bewältigung regionaler Konflikte im 15. Jahrhundert, Köln/Weimar/Wien: Böhlau, 2017, 237 p., 35 €

Evelien Timpener, Diplomatische Strategien der Reichsstadt Augsburg. Eine Studie zur Bewältigung regionaler Konflikte im 15. Jahrhundert, Köln/Weimar/Wien: Böhlau, 2017, 237 p., 35 €
Haut de page

Entrées d’index

Index chronologique :

Moyen Âge
Haut de page

Texte intégral

1Les registres où les villes enregistrent à la fin du Moyen Âge leur correspondance, ou du moins leurs propres envois, ont pendant longtemps été délaissés par les historiens, de façon regrettable mais compréhensible si on considère la volumétrie des séries de Missivbücher. La diplomatie urbaine occupe cependant depuis quelques années une place plus importante dans l’historiographie et, après les travaux de Laurence Buchholzer sur Nuremberg ou de Bastian Walter, c’est Augsbourg qui fait l’objet des recherches d’Evelien Timpener, dont la thèse soutenue à Kassel en 2014 paraît aujourd’hui dans la belle collection Städteforschung de l’Institut d’histoire urbaine de Münster.

2Pour comprendre les stratégies diplomatiques de la ville, l’auteure accorde une place centrale aux abondants Missivbücher, dont la série s’ouvre par un volume rétrospectif commencé vers 1360 : elle recourt volontiers à une analyse statistique dont les résultats, regroupés en annexe, sont précieux. On peut pourtant regretter qu’elle ne fasse pas précéder leur utilisation par une analyse codicologique au cœur de la source et de sa situation au sein de la production écrite municipale – il est vrai que l’ampleur du sujet peut l’expliquer.

3L’auteure a choisi de concentrer son analyse sur cinq conflits dont la ville est partie prenante, répartis tout au long du XVe siècle : là encore, c’est un choix compréhensible face au volumineux matériau dont elle disposait, même s’il conduit à négliger les aspects de continuité de la diplomatie urbaine – une période plus courte, mais traitée de façon exhaustive, aurait certainement été plus judicieuse. D’abord racontés pour eux-mêmes (p. 37-59), ces conflits sont ensuite l’occasion d’une analyse systémique des paramètres de la diplomatie, dans le domaine de la communication écrite et orale et de ses vecteurs ainsi que des stratégies diplomatiques, avant d’adopter une perspective plus diachronique pour mettre en avant quelques évolutions fondamentales dans les pratiques de la diplomatie augsbourgeoise : la spécialisation des acteurs et la mise en place de procédures efficaces marquent en effet le XVe siècle, ce qui n’est du reste pas propre à Augsbourg et avait déjà été mis en avant pour d’autres villes (voir le volume collectif dirigé par Christian Jörg et Michael Jucker, Spezialisierung und Professionalisierung. Träger und Foren städtischer Außenpolitik während des späten Mittelalters und der frühen Neuzeit, 2010).

4Plus que jamais, on regrette que l’habitude de faire suivre les réflexions de l’auteure d’un appendice de pièces justificatives ait disparu : le large éventail de sources qu’elle utilise n’aurait pas facilité la sélection, mais quelques exemples de lettres de créance ou des formes de la correspondance diplomatique auraient été bienvenus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Dominique Adrian, « Evelien Timpener, Diplomatische Strategien der Reichsstadt Augsburg », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 02 novembre 2017, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://ifha.revues.org/8710

Haut de page

Auteur

Dominique Adrian

Membre associé du Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire (CRULH)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • Revues.org