Skip to navigation – Site map

Ernst Tremp (dir.), Klosterbibliotheken in der Frühen Neuzeit. Süddeutschland, Österreich, Schweiz

Anne Saada
Bibliographical reference

Ernst Tremp (dir.), Klosterbibliotheken in der Frühen Neuzeit. Süddeutschland, Österreich, Schweiz. Akten der Tagung de Wolfenbütteler Arbeitskreises für Bibliotheks-, Buch- und Mediengeschichte und der Stiftsbibliothek St. Gallen, Wiesbaden: Harrassowitz (Bibliothek und Wissenschaft, 45), 2012, 314 p., 99 €

Bibliographical reference

Ernst Tremp (dir.), Klosterbibliotheken in der Frühen Neuzeit. Süddeutschland, Österreich, Schweiz. Akten der Tagung de Wolfenbütteler Arbeitskreises für Bibliotheks-, Buch- und Mediengeschichte und der Stiftsbibliothek St. Gallen, Wiesbaden: Harrassowitz (Bibliothek und Wissenschaft, 45), 2012, 314 p., 99 €

Index terms

Chronological index :

Période moderne

Subject index :

Histoire de la culture
Top of page

Full text

1Il n’est pas rare aujourd’hui de voir les auteurs se plaindre de la lenteur à laquelle paraissent les actes des colloques – quand ces derniers aboutissent à une publication. Dans le cas de ce volume consacré aux bibliothèques monastiques à l’époque moderne dans l’Allemagne du Sud, en Autriche et en Suisse, rien de tel : à peine un an s'est écoulé entre le colloque (2011) et la parution de ses actes. Mais ni introduction ni conclusion ne viennent encadrer les textes des auteurs réunis dans ce volume ; aucun ordonnancement des contributions, même chronologique ou géographique, n’a manifestement été envisagé pour orienter le lecteur. Est-ce le prix à payer pour la rapidité à laquelle l’ouvrage est paru ?

2En ouverture du volume, une dizaine de pages sont consacrées aux résumés des contributions, en allemand puis en anglais. En clôture, une « postface et des remerciements » de deux pages viennent contextualiser l’ouvrage en expliquant qu’il est le résultat d’un colloque organisé conjointement par le cercle de travail de Wolfenbüttel sur l’histoire des bibliothèques, du livre et des médias, et le cercle de la bibliothèque monastique de Saint-Gall. Pour la bibliothèque suisse, c’était l’occasion de mettre en valeur ses imprimés, alors que ses manuscrits médiévaux occupent toujours la première place.

3Les deux premiers textes (Alois Schmid, Hanspeter Marti) livrent une présentation générale des bibliothèques baroques de l’Allemagne du Sud et de la Suisse, donnant un aperçu sur l’état actuel de la recherche sur les bibliothèques monastiques suisses et ses lacunes. Plusieurs auteurs proposent des études de cas : Urs B. Leu sur l’histoire des fonds de la bibliothèque de l’abbaye de Rheinau (canton de Zürich) ; Magda Fischer sur la célèbre bibliothèque monastique de l’abbaye de Reichenau, sur le lac de Constance ; Angela Karasch sur les collections et le catalogue de la bibliothèque bénédictine de Saint-Pierre (Forêt noire) ; Odo Lang, Lukas Schenker et Jakob Kuratl Hüeblin respectivement sur les bibliothèques suisses des monastères de Einsiedeln (canton de Schwyz) entre 1500 et 1800, de Mariastein (canton de Solothurn) et de Pfäfer (canton de Saint-Gall). Concernant ces différentes bibliothèques, les sources mobilisées par ces auteurs ne sont pas homogènes, ce qui est dû évidemment à leur conservation inégale.

4Gottfried Glassner et Thomas Stockinger se concentrent chacun sur des grandes figures de savant et de bibliothécaire : Nikolaus Ellenbog à Ottobeuren  et Johannes Häringshauser à Melk. Deux autres contributions (Georg Schrott, Ernst Tremp) portent sur la communication des bibliothèques monastiques avec le monde extérieur, au moyen par exemple de l’activité éditoriale, comme c’était le cas pour la bibliothèque de Saint-Gall. Les deux dernières contributions de Christine Paschen et de Karl Schmuki s’intéressent à la circulation de la littérature clandestine dans ce type de bibliothèques et à la pratique de la censure.

5Il est difficile de comprendre comment les responsables des cercles de travail de Wolfenbüttel et de la bibliothèque de Saint-Gall aient pu laisser éditer un volume d’une présentation aussi négligente et constitué par des contributions aussi inégales par leur taille. En fin de compte, c’est aux auteurs qui ont participé à ce volume que cette désinvolture nuit, d’autant que l’on sait aujourd’hui que ce n’est pas la publication d’articles dans des actes de colloques qui est valorisée. Ce genre de volume ne peut malheureusement que venir renforcer le faible poids accordé aux actes de colloque dans le système actuel de l’évaluation scientifique.

Top of page

References

Electronic reference

Anne Saada, « Ernst Tremp (dir.), Klosterbibliotheken in der Frühen Neuzeit. Süddeutschland, Österreich, Schweiz », Revue de l'IFHA [Online],  | 2017, Online since 01 February 2017, connection on 22 August 2017. URL : http://ifha.revues.org/8662

Top of page

Copyright

©IFHA

Top of page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • Revues.org