Navigation – Plan du site
2013

Georg Eggenstein, Norbert Börste, Helge Zöller, Eva Zahn-Biemüller (dir.), Eine Welt in Bewegung. Unterwegs zu Zentren des frühen Mittelalters

München, Berlin : Deutscher Kunstverlag, 2008, 349 p., 24,90 €
Sébastien Rossignol
Georg Eggenstein, Norbert Börste, Helge Zöller, Eva Zahn-Biemüller (dir.), Eine Welt in Bewegung. Unterwegs zu Zentren des frühen Mittelalters, München, Berlin : Deutscher Kunstverlag, 2008, 349 p., 24,90 €
Haut de page

Entrées d’index

Index chronologique :

Mittelalter
Haut de page

Texte intégral

1Cette publication a été préparée en accompagnement d’une exposition présentée en 2008 au Historisches Museum im Marstall à Paderborn ainsi qu’au Mainfränkisches Museum à Würzburg. L’exposition elle-même dévoilait les résultats obtenus lors de fouilles archéologiques à Ballhorn en Westphalie et à Karlburg près de Würzburg, deux sites du haut Moyen Âge. Le volume comprend un recueil d’articles portant sur l’habitat, les transports et les communications lors de la période en question (p. 16-157) de même qu’un catalogue (p. 160-337).

2Karlburg est mentionné de sources écrites du VIIIe siècle ; Carloman et Pépin le Bref avaient fait don au nouvel évêché de Würzburg d’un monastère dans une villa, d’un castellum et d’un fiscus regalis qui y étaient situés. Alors que l’habitat dans la vallée a livré des artefacts de la fin de la période mérovingienne, la forteresse située sur une élévation naturelle semble n’avoir existé qu’à l’époque des premiers Pippinides. La présence d’artisans dans l’agglomération a pu être repérée, mais aussi des traces du passage d’élites, comme des fibules de grande qualité, des pièces d’équipement de cavaliers et des objets de luxe. L’agglomération, comprimée en un espace restreint, aurait donc connu diverses catégories sociales et comprenait des institutions aux rôles militaires, économiques et culturel-religieux (contributions de Peter Ettel).

3Quant à Ballhorn, il s’agit d’une agglomération située à la croisée de deux des routes les plus connues du haut Moyen Age, soit le Hellweg et le Frankfurter Weg. On y a retrouvé une concentration de cabanes excavées datées pour la plupart entre le VIe et le Xe siècle ; la densité de constructions sur un espace restreint est inusitée (Georg Eggenstein). Les artefacts indiquent que l’on importait des produits de luxe francs dès la période la plus ancienne, mais que des objets avec symboles chrétiens n’apparurent que tardivement, soit au milieu du IXe siècle. A partir d’environ 800, les pièces d’équipement militaire franc se multiplient, ce qui peut s’expliquer par l’occupation de la région par les Francs suite aux guerres saxonnes (Tim Bunte). Ce qui est toutefois exceptionnel, ce sont surtout les fouilles dans le Hellweg lui-même, qui permettent de se faire une idée de l’apparence de la route au XIIe siècle : une couche de roches en assurait la stabilité et était recouverte de terre (Eggenstein).

4Si les articles entourant la présentation des deux sites présentent un tour d’horizon très complet – outre l’interprétation des découvertes archéologiques et la mise en contexte historique, on y retrouve des contributions spécifiques sur l’onomastique, la paléobotanique et la paléozoologie – , le choix des thèmes abordés dans ceux de la première partie, qui sert d’introduction, est quelque peu arbitraire. Il y est question des élites, de la mission et des routes au haut Moyen Âge. On s’étonne qu’il n’y soit pas traité des modes de communication et des types d’échanges ; on se demande si l’article sur les bibliothèques et les scriptoria a vraiment sa place (Hermann-Josef Schmalor).

5Malgré ces légers bémols, on se doit surtout de souligner la louable prudence des auteurs dans le choix du vocabulaire utilisé et dans leurs interprétations nuancées. Le concept de « lieu central » y est traité dans la tradition de Dennecke et Gringmuth-Dallmer (Peter Ettel, p. 16), et on n’utilise qu’avec grande parcimonie des expressions comme Vor- und Frühstufe städtischen Lebens (Ettel, p. 82) pour décrire la concentration de population et de fonctions sociales dans l’espace restreint de l’agglomération de Karlburg. De même, c’est avec réserve qu’on se sert du terme d’Adel, en indiquant les difficultés qui y sont associées, préférant celui, plus neutre, d’Oberschicht lorsqu’il s’agit d’attribuer les artefacts analysés (Horst Wolfgang Böhme, p. 31-32).

6Bref, le volume apporte une contribution notable aux recherches sur l’habitat et sur les routes du haut Moyen Age.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sébastien Rossignol, « Georg Eggenstein, Norbert Börste, Helge Zöller, Eva Zahn-Biemüller (dir.), Eine Welt in Bewegung. Unterwegs zu Zentren des frühen Mittelalters », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 15 décembre 2013, consulté le 25 juin 2017. URL : http://ifha.revues.org/7705

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • Revues.org