Navigation – Plan du site
1993

SCHILLING, Heinz, Religion, Political Culture and the Emergence of Early Modern Society. Essays in German and Dutch History

Gérald Chaix
Heinz SCHILLING, Religion, Political Culture and the Emergence of Early Modern Society. Essays in German and Dutch History, Leiden: Brill (Studies in Medieval and Reformation Thought, 50), 1992, XVI-434 p.
Haut de page

Texte intégral

1Les éditions Brill ont réalisé ce qu'un éditeur français aurait dû faire depuis longtemps: réunir en un volume quelques unes des nombreuses et souvent prolixes contributions de H. Schilling, naguère encore professeur à l'Université de Gießen et aujourd'hui à la Humboldt Universität de Berlin, et les traduire. On sait en effet l'intérêt qu'avaient suscité les deux volumes naguère consacrés par l'A. à l'histoire de l'Allemagne. Il était dû au fait que l'A. s'était attaché à repenser l'histoire de l'Allemagne dans le cadre européen et efforcé de proposer quelques fils d'Ariane propres à conduire le lecteur à bon port: la notion de territorialisation (spécifique à l'Allemagne), la notion de modernisation (empruntée à Max Weber), et le concept de confessionnalisation (que H.S. a précisément contribué à faire admettre) .

2On retrouve largement ces thèmes dans le présent recueil. La première partie aborde ainsi le problème des sociétés urbaines et de la Réformation, de la fin du XVe siècle jusqu'aux débuts du XIXe siècle. L'A. y traite la question du « civisme », celle des conflits religieux du XVIe siècle, celle de la croissance des élites bourgeoises aux XVIe et XVIIe siècles, et enfin celle de la « Réforme communale ».

3Le second thème est celui de la confessionnalisation et de la seconde Réformation. Y est repris l'article programmatique de l'Historische Zeitschrift sur la confessionnalisation dans l'Empire entre 1555 et 1620, ainsi que celui sur la seconde Réformation qui concluait le colloque consacré à ce thème et que l'A. avait justement dirigé.

4La troisième section est consacrée aux Pays-Bas présentés précisément comme le pays de la modernisation et de l'alternative républicaine et « bourgeoise » au modèle aristocratique dominant alors l'Europe.

5Les thèses de H. Schilling, dont les horizons se sont élargis aux dimensions de l'Europe dans ses derniers articles, méritent assurément discussion. Encore faut-il les connaître. On peut espérer que cet ouvrage y contribuera.

6Gérald CHAIX

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gérald Chaix, « SCHILLING, Heinz, Religion, Political Culture and the Emergence of Early Modern Society. Essays in German and Dutch History », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 1993, consulté le 30 mai 2017. URL : http://ifha.revues.org/2093

Haut de page

Auteur

Gérald Chaix

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • Revues.org