Navigation – Plan du site
1993

SCHUBERT, Ernst, Einführung in die Grundprobleme der deutschen Geschichte im Spätmittelalter

Joseph Morsel
Ernst SCHUBERT, Einführung in die Grundprobleme der deutschen Geschichte im Spätmittelalter, Darmstadt: Wissenschaftliche Buchgesellschaft (Grundprobleme der deutschen Geschichte), 1992, 328 p.
Haut de page

Texte intégral

1Cette Introduction aux problèmes fondamentaux de l'histoire allemande à la fin du Moyen Age est due à la plume d'un professeur d'histoire médiévale de l'Université de Göttingen dont l'horizon ne se borne cependant pas (dans un pays où l'histoire est fortement régionalisée) à l'Allemagne du Nord puisqu'il a consacré sa thèse à l'organisation représentative dans l'évêché de Wurtzbourg à la fin du Moyen Age et au début de l'époque Moderne. Cette largeur de vue géographique, jointe à d'amples connaissances bibliographiques et à une grande finesse d'analyse, nous donne un des ouvrages généraux sur l'Allemagne les plus intéressants et les plus intéressants de ces dernières années.

2L'originalité de l'auteur se manifeste pleinement dans la première partie, où E.S. définit son objet: il passe en revue critique les problèmes de périodisation et de définition de ce qu'est le Moyen Age tardif (Spätmittelalter), dont il brosse et précise les grands traits: crise (qu'il met fortement doute), poids des épidémies, internationalisme culturel et économique. Puis il envisage les conditions de possibilité d'une histoire de l'Allemagne à la fin du Moyen Age, ce qui nous vaut d'intéressantes pages sur l'émergence d'un sentiment national allemand dans l'Empire et sa cristallisation autour de la langue ou encore sur le balancement entre les deux notions de regnum et d'imperium dans la définition du Reich de la fin du Moyen Age. L'étude de l'évolution de la chronistique allemande médiévale illustre clairement, quant à elle, le balancement entre horizon « national » et horizon « régional ».

3Les parties suivantes sont thématiques: constitution du paysage agricole et de la géographie économique allemands; paysans et seigneurs; la ville; le développement économique et le renouvellement des forces économiques; les structures institutionnelles; l'Eglise et la foi. Chacune de ces parties constitue un bon résumé et une mise au point à jour des thèmes traités, prenant en outre en compte des domaines jusque là peu présents dans les manuels, comme la culture matérielle, l'anthroponymie, les mentalités, etc. Si l'on ne néglige pas le fait qu'il s'agit d'une Introduction – et non pas d'une tentative de synthèse générale – et que le format de l'ouvrage correspond à l'objectif d'un véritable manuel, on ne tiendra pas trop rigueur à l'ouvrage de son traitement parfois rapide de certaines questions (la société rurale est par exemple très désavantagée par rapport à la société urbaine). L'ouvrage s'achève par un choix bibliographique conséquent, composé presque exclusivement d'ouvrages allemands et organisé thématiquement – avec les problèmes inhérents à ce type de classement: sur le thème de la guerre privée et de son assimilation au brigandage, par exemple, il faut chercher à la fois dans la section Fehde et dans la sous-section (Raubritter) de la section Ritterschaft. Vient enfin un index des noms et des thèmes (avec quelques renvois d'un thème à un autre), qui clôt un ouvrage qui devrait bientôt figurer parmi les instruments incontournables de tout début de recherche sur l'Allemagne médiévale.

4Joseph MORSEL

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Joseph Morsel, « SCHUBERT, Ernst, Einführung in die Grundprobleme der deutschen Geschichte im Spätmittelalter », Revue de l'IFHA [En ligne], Date de recension, mis en ligne le 01 janvier 1993, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://ifha.revues.org/2079

Haut de page

Droits d’auteur

©IFHA

Haut de page
  • Logo IFRA – Institut franco-allemand. Sciences historiques & sociales
  • Logo Goethe Universität
  • Logo Ministère des affaires étrangères
  • Logo Fondation maison des sciences de l'homme
  • Revues.org